Passion identifiée...

Céline et Eric se sont connus sur les bancs du lycée. L’un avait navigué chaque été, de 6 mois à 12 ans, à bord du ketch de ses parents ; l’autre avait vécu son enfance à bord d’un autre voilier prêt pour le départ... mais qui n’est jamais parti.

L’un a rempli ses veines d’eau salée presque à son insu ; l’autre s’est juré d’offrir à ses propres enfants ce qu’elle espérait pour elle-même...

Bac en poche et prépa sciences-po avortée, Eric décide de vivre de sa passion pour la mer et les bateaux. Un jour, sortant du port de Toulon à bord d’un petit voilier qu’on lui prête, un ami lui demande quel serait le bateau idéal pour vivre son rêve de voyages au long-cours. Eric, spontanément, lui désigne un superbe ketch amarré au bout de la dernière panne, juste en face d’eux : “regarde ce voilier, c’est exactement celui-là. Tout, en lui, inspire le voyage au long cours...”

Ce voilier, (mais Eric ne le savait pas encore), c’était Cannibal III, le «Mikado» d’Alain Cochez, à bord duquel il allait embarquer, la même année, pour sa première saison de charter en tant que matelot. La rencontre et l’amitié avec Alain, personnage hors du commun, marquera profondément Eric. Et si Maritéa est également un Mikado, il y a autant de raisons objectives que de raisons affectives...

Passion confirmée...

A tout juste 20 ans, Céline embarque avec Eric dans ses aventures. Ils naviguent ensemble sur Cannibal III en Grèce, mais aussi sur Souleïas, sloop de 17m basé à Cavalaire. Ce sont déjà de gros voiliers pour un aussi jeune équipage...

Mais plus les rêves sont grands plus on doit se donner les moyens de les atteindre. Eric intègre l’Ecole Nationale de la Marine Marchande à Marseille, tandis que Céline prépare son Brevet d’Etat de Voile à Granville.

Cette séparation géographique provisoire va permettre une nouvelle rencontre exceptionnelle : celle de Gilbert Hurel, patron et armateur du Courrier des Iles. Depuis 1978, Gilbert est le «taxi» des îles Chausey, dont il a une connaissance unique. En 1994, Eric a le privilège d’être son premier matelot. Gilbert, après Alain, sera le deuxième capitaine-formateur du jeune officier de Marine Marchande.

Suite...